« Cinq mille kilomètres par seconde » de Manuele Fior


Le sujet ? Une histoire d’amour avec les années et la séparation de la distance.

Pour qui ? Pour ceux qui veulent passer un bon moment à rêver d’amour de jeunesse, des rencontres et choix de la vie.

Ce que j’ai aimé ? Je l’ai lu à une periode où je vivais à l’étranger et je me suis complètement retrouvée dans le fait de ces hasards de la vie et des choix de la vie et de leurs conséquences.

J’ai apprécié la douceur des dessins (il y a une couleur par periode du livre).


Ce que j’ai regretté ? Le livre avance assez doucement. On saute de l’un à l’autre des protagonistes et il manque parfois un « je ne sais quoi ».

Ma note : 5/5

Le site de l’auteur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s