Stupeur et tremblements d’Amélie Nothomb

Le sujet ? Une belge connaissant plutôt bien la culture japonaise et qui essaie de s’intégrer dans une entreprise japonaise au Japon et humiliante.

Pour qui ? Pour ceux qui souhaitent comprendre ce qu’est le choc culturel. Je ne connais pas le Japon et en même temps pour avoir vécu plusieurs expatriation et travaillé dans une entreprise asiatique, je sais que ça peut être déroutant.

Ce que j’ai aimé ? Le regard toujours positif de l’héroïne dans toutes les situations.

Ce que j’ai regretté ? Je pense que l’humiliation et l’intégration doivent avoir certaines limites dans l’avilissement.

Ma note : 4/5

Le site des livres de poche

Publicités

Treize jours de Roxane Gay

Le sujet ? C’est l’histoire du kidnapping et de la reconstruction d’une américaine en visite avec sa fille et son mari à Haïti chez ses parents.

Pour qui ? Pour tout ceux qui aiment les livres écrits par et sur les femmes.

Ce que j’ai aimé ? Tout. J’ai dévoré le livre en une soirée.

Ce que j’ai regretté ? Il y a des passages sur la captivité très crus et violents, je les ai sauté.

Ma note : 5/5

Le site de l’éditeur

« Cinq mille kilomètres par seconde » de Manuele Fior


Le sujet ? Une histoire d’amour avec les années et la séparation de la distance.

Pour qui ? Pour ceux qui veulent passer un bon moment à rêver d’amour de jeunesse, des rencontres et choix de la vie.

Ce que j’ai aimé ? Je l’ai lu à une periode où je vivais à l’étranger et je me suis complètement retrouvée dans le fait de ces hasards de la vie et des choix de la vie et de leurs conséquences.

J’ai apprécié la douceur des dessins (il y a une couleur par periode du livre).


Ce que j’ai regretté ? Le livre avance assez doucement. On saute de l’un à l’autre des protagonistes et il manque parfois un « je ne sais quoi ».

Ma note : 5/5

Le site de l’auteur

 »Pour Sanpei » de Fumiyo Kouno

Le sujet ? Sanpei vient de perdre sa femme et il emménage chez son fils. En fouillant ses affaires, il retrouve un carnet de sa femme lui décrivant comment tout faire tout seul.

Pour qui ? Pour ceux qui veulent partager le quotidien d’un japonais et aiment les histoires de famille.


Ce que j’ai aimé ? Je me suis tres attachée au héros de l’histoire, ses difficultés à surmonter le quotidien et sa motivation à y arriver en partageant sa vie avec sa famille.

Le livre est un manga et se lit comme tel. Ca nous aide à nous plonger dans l’histoire.

Ce que j’ai regretté ? Qu’il n’y ait pas de suite. C’est un peu comme les heros d’une série américaine qui s’arrête, on est déçu.

Ma note : 5/5

Site de l’éditeur